PEINTURES 2007-2023




SCHIZO-SYSTÈME
2007-2012


SCHIZO-SYSTÈME est un regard torve et halluciné sur des zones non-localisables, hostiles et inhospitalières, où les avatars du pouvoir se manifestent au sein d'une réalité fantôme. Le projet figure comme le paysage-contexte d'une pseudo-réalité : où l'information — qui se superpose à l'information — est envahie par une sorte de contenu fantôme. Chaque tableau comporte une part d'hallucination, un temps spectral émanant d'un autre type d'espace et qui sous-tend un arrière-plan d'informations. La fonction de SCHIZO-SYSTÈME n'est pas de représenter quelque chose de réel, mais de construire un visible hors de tous lieux. Je m’intéresse ici à la façon dont les hommes se conduisent en temps de menace, à l’intérieur d’espaces transitoires — où le système bascule vers autre chose ; où l’effacement de l’ancien règne fait éclore le sentiment du pire. Et le pire, c’est peut-être cette idée d’Elias Canetti selon laquelle qu’« au-delà d’un certain point précis du temps, l’histoire n’a plus été réelle. Sans s’en rendre compte, la totalité du genre humain aurait soudain quitté la réalité. » À l’époque, je sentais qu’une « violence du voir » devait s'imposer. Cela exigeait de trouver quelque chose de rare : un destin visuel qui a priori, se trouvait hors de la pensée. Il importait de marquer le temps, d'ouvrir le présent sur le futur avec d'implacables états des lieux, des espaces sans issue. Cette peinture devait être un vecteur de pensées clandestines, révélateur d'un temps suspect. Elle devait exprimer avec emphase la hantise d'une « réalité-machine » hallucinée, où l'invisibilité cybernétique, l'automatisation, la virtualisation et la dimension psycho-technologique d'une réalité médiatique simulée, programmée et sans faille, entraînaient l'humain à devenir à l'intérieur ces dispositifs de contrôle et de surveillance une extension de l'appareil logistique. Ces peintures devaient décrire un environnement où l'humain à la dérive, est confronté à un « arrière-monde » peuplé d'ordinateurs-conspirateurs en symbiose communicationnelle (construits pour contrôler, organisées pour dominer et intervenir si nécessaire dans la dégradation du système). »



  Agence. 2007-2010. Huile sur lin. 265 x 330 cm



  Médiaparanoïde (ou La logique du pouvoir). 2008-2009. Huile sur lin. 265 x 330 cm. Collection particulière



  Transpolitique. 2009. Huile sur lin. 110 x 137 cm. Collection de l'artiste



  Porno AM. 2010-2011. Huile sur lin. 265 x 330 cm. Collection particulière



  Néopolice. 2010-2011. Huile sur lin. 207 x 257 cm



  Ton rêve d'anarchie. 2011-2012. Huile sur lin. 207 x 257 cm




VIDÉO-SPECTRE
2013


Dans ce décor-répétition, les conspirateurs tentent par tous les moyens de s'élever au-dessus de la machine.



  Luddites. 2013. Huile sur lin. 126 x 157 cm. Collection particulière



  Capture 1. 2013. Huile sur lin. 125 x 162 cm. Collection particulière



  La règle du lieu. 2013. Huile sur lin. 207 x 257 cm. Collection particulière




FLUX-SCHIZO
2010


Ces blocs de vision anéantis.



  Flux-schizo n° 1, 2010. Huile sur toile. 162 x 130 cm. Collection particulière



  Flux-schizo n° 4, 2010. Huile sur toile. 158 x 162 cm. Collection de l'artiste



  Flux-schizo n° 8, 2010. Huile sur toile. 150 x 162 cm




DIFFÉRENCE ET RÉPÉTITION
2015


Le déclin du réel et les hallucinées d'un paysage de mort.



  Hippie-psyop n° 10. 2015. Huile sur lin. 44 x 57 cm. Collection particulière


  Hippie-psyop n° 11. 2015. Huile sur lin. 44 x 57 cm. Collection particulière



  Dans le vide comme des temples flottants n° 1. 2015. Huile sur lin. 44 x 57 cm. Collection particulière



  Dans le vide comme des temples flottants n° 2. 2015. Huile sur lin. 44 x 57 cm. Collection particulière



  Dans le vide comme des temples flottants n° 3. 2015. Huile sur lin. 44 x 57 cm. Collection de l'artiste



  Dans le vide comme des temples flottants n° 4. 2015. Huile sur lin. 44 x 57 cm. Collection particulière



  Dans le vide comme des temples flottants n° 5. 2015. Huile sur lin. 44 x 57 cm. Collection de l'artiste



  Dans le vide comme des temples flottants n° 6. 2015. Huile sur lin. 44 x 57 cm. Collection particulière



  Dans le vide comme des temples flottants n° 10. 2015. Huile sur lin. 28 x 35,5 cm. Collection particulière



  Dans le vide comme des temples flottants n° 11. 2015. Huile sur lin. 28 x 35,5 cm. Collection particulière



  Dans le vide comme des temples flottants n° 12. 2022-2023. Huile sur lin. 28 x 35,5 cm. Collection particulière




DÉRIVE
2017


Le vertige d’un monde en suspens.



  Dérive n° 8. 2017. Huile sur lin. 203 x 127 cm. Collection particulière



APOCALYPSE SILENCIEUSE
2017


L'apocalypse comme le sentiment d'une perte.



  Apocalypse silencieuse n° 5. 2019. Huile sur lin. 167,5 x 223,5 cm



  Apocalypse silencieuse n° 6. 2019. Huile sur lin. 167,5 x 223,5 cm Collection particulière



  Apocalypse silencieuse n° 11. 2019. Huile sur lin. 167,5 x 223,5 cm



LES TEMPS INTÉRIEURS
2021


Certaines visions attendent et finissent par ressurgir avec les années. Ce qui caractérise le plus ce nouvel état d'âme devant la peinture, c'est l'abandon complet devant l'imprévisible et la recherche de la magnificence.



  Intérieur n° 1. 2021. Huile sur lin. 121 x 172 cm. Collection particulière




  Intérieur n° 3. 2021. Huile sur lin. 121 x 172 cm. Collection particulière